DÉTARTRAGE DENTAIRE | Dr SALAMA LEVALLOIS-PERRET

Le détartrage est l’acte le plus fréquent pratiqué au cabinet dentaire.
Il doit être effectué tous les 6 mois voire tous les ans si les dents sont peu entartrées.
C’est un acte remboursé par la Sécurité Sociale à raison d’une fois tous les 6
mois .

Le tartre provient de la minéralisation de la salive , cette minéralisation colle littéralement les bactéries contre les surfaces dentaires; induisant une inflammation des gencives se traduisant par des saignements au brossage.

Des gencives qui saignent sont des gencives qui souffrent.
Lorsqu’il n’est pas éliminé régulièrement le tartre outre l’inflammation peut être à l’origine de récessions osseuses, perte de la quantité osseuse.
Accentuation de problèmes parodontaux préexistants.

Les détartrage étaient exécutés au moyen unique de curettes dentaires qu’il fallait faire glisser sur toutes les surfaces dentaires pour racler le tartre.

De nos jours le détartrage est généralement réalisé aux ultrasons, ces derniers décollent les copeaux de tartre adhérant aux parois dentaires.

Il est possible de compléter le détartrage sus gingival par un curetage sous gingival au moyen de curettes de Gracey .

Détartrage dentaire Dr Salama dentiste Levallois PerretLe simple fait d’enlever le tartre rempli de bactéries peut provoquer une bactériémie transitoire c’est à dire un passage des bactéries dans la circulation sanguine; c’est la raison pour laquelle les patients atteint de valvulopathie doivent être sous couverture antibiotique pendant le détartrage.

Le chirurgien dentiste pourra prescrire un flash d’antibiotique à prendre une heure l’intervention, en général 3 grammes d’amoxicilline.

Le détartrage est souvent accompagné d’un polissage pour lisser les surfaces dentaires.

Le polissage s’effectue au moyen d’une bossette dentaire fixée sur le moteur du contre angle, on utilisera aussi une pate légèrement abrasive pour lisser les surfaces dentaires.

Certains patients présentent d’importantes sensibilités dentaires pendant et après un détartrage.
Généralement cet acte est pratiqué sans anesthésie, car il faudrait anesthésier toute la bouche pour obtenir une analgésie parfaite.

Cependant il est possible pour le chirurgien-dentiste d’anesthésier les zones les plus sensibles et celles ou le tartre est le plus présent.
Le tartre se concentre le plus à l’orifice excréteur des glandes salivaires.

Il s’agit de la caroncule sub linguale (drainant la glande sous maxillaire pour la mâchoire inférieure) qui projette la salive sur les faces postérieures de toutes les incisives du bas ainsi que sur celles des canines.

Au maxillaire ou mâchoire supérieure le tartre est le plus présent à la sortie du canal de Stenon qui draine la glande parotide .
Ce canal s’abouche sur les faces vestibulaires des dents entre les premières molaires supérieures et les secondes molaires.

Certain patients produisent énormément de tartre, les dents en sont recouverte en15 jours après un détartrage .
pour ces personnes il sera utile de consulter leur pharmacien afin qu’il leur conseille un bain de bouche anti tartre avant brossage.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles

1 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...