Soins des gencives

La bouche est un milieu remplie de bactéries formant avec d’autres particules ce qu’on appelle la plaque dentaire c’est-à-dire une fine pellicule incolore qui se dépose sur les dents. Le brossage et l’utilisation quotidienne de fil dentaire aide normalement à l’élimination de la plaque dentaire. Cependant quand la plaque ne s’élimine pas, elle s’endurcit et forme des dépôts appelés « calculs » ou « tartre » que le simple brossage n’est plus capable de retirer. Seul un détartrage effectuer par un chirurgien-dentiste pourra éliminer ces calculs formés.

La gingivite

L’action dans le temps de la plaque dentaire et du tartre sur les dents créent des refuges pour les bactéries qui peuvent causer une inflammation des gencives qu’on appelle la gingivite .Les symptômes d’une gingivite se définissent par l’apparition de gencives rouges, enflammés qui saignent facilement. La gingivite est une forme légère de maladie des gencives qui peut se traiter grâce à la combinaison d’une bonne hygiène bucco-dentaire (brossage des dents après chaque repas minimum deux fois par jour et utilisation du fil dentaire entre chaque dent) et d’une révision périodique chez son chirurgien-dentiste afin d’effectuer un détartrage (le détartrage est recommandé au minimum 1 fois par an). Cette maladie ne cause aucune perte de tissus (os, tissus de soutient).

La parodontite

Quand la gingivite ne se traite pas elle peut se convertir en parodontite. Lors d’une parodontite, la gencive se désolidarise de la dent et forme un espace appelé poches qui confère un refuge pour les bactéries. L’infection se propage et le système immunitaire du corps lutte contre les bactéries à mesure que la plaque s’étend et croit sous la gencive.la combinaison de toxines bactérienne et la réponse naturelle du corps contre l’infection conduit à la destruction de l’os et des tissus (tissus conjonctif) qui aide au maintien de la dent à sa place. Quand la parodontite n’est pas traité l’os, la gencive et les tissus de soutient de la dent sont détruits conduisant à la mobilité dentaire. Dans le cas où la mobilité est grande le seul traitement est l’extraction.

La parodontite et la carie constituent les principales causes de perte dentaire en France. (UFSBD)

Quels sont les facteurs de risque d’une maladie parodontale ?

Les facteurs de risques sont :

  • Le tabagisme est l’un des facteurs de risque le plus significatif en relation avec le développement des maladies parodontales
  • Diabète et autres maladies immunodéficiences ont un plus grand risque de développer des infections stimulant la progression de la maladie parodontale
  • Changement hormonaux (puberté, grossesse) qui peuvent sensibiliser les gencives et faciliter le développement de gingivites
  • Médicament ; certain médicaments réduisent le flux salivaire ce qui provoque une bouche sèche plus attractive pour les bactéries et donc plus sujette aux infections comme la gingivite.
  • La génétique ; certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres à la maladie parodontale

Comment traiter la maladie parodontale ?

L’objectif principal du traitement est de contrôler l’infection. La périodicité et le type de traitement peuvent varier dépendant du degré d’extension de la maladie :

  • La gingivite se traite grâce à un détartrage suite à une révision chez son dentiste.
  • La parodontite se traite grâce à la combinaison de plusieurs techniques : un détartrage retirera les calculs qui se trouvent au-dessus de la gencive (nettoyage superficiel), un curetage et surfaçage radiculaire éliminera les calculs ainsi que tous les tissus infectés qui se trouvent en dessous de la gencive (nettoyage profond). Il est parfois nécessaire d’ajouter à cela une intervention chirurgicale qui permettra de remodeler les zones gingivales lourdement atteintes.

N’importe quel type de traitement requiert une bonne hygiène bucco-dentaire, régulière qui comprend le brossage des dents après chaque repas au minimum 2 fois par jour, le passage du fil dentaire entre chaque dent et l’utilisation de collutoires permettant de réduire le taux de population bactérienne.

Gingivite  débutante

gingivite debutante

gingivite plus importante traitée à la curette de Gracey  cf radio

gingivite importante

curetage parodontal (curette en place) et exerèse du tissus inflammatoire

curtage parodontale curtage parodontale

 cicatrisation à 3 semaines

cicatrices parodontal

Partagez sur les reseaux sociaux :